Sylvain Luc : Un JazzMan d’Exception

sylvain luc site des fans

Bienvenue sur le site des Fans de Sylvain Luc

Sylvain Luc est un guitariste et jazzman le plus connu au Pays basque, à Paris et partout en France.

Ce musicien hors pair s’est fait petit à petit un nom dans le monde de la musique en participant à un festival, en faisant du trio ou un duo avec d’autres musiciens, compositeurs et même réalisateur comme André Ceccarelli,  Stéphane Belmondo, Marylise Florid,  Richard Galliano, Renaud Letang, Maillard ou Biréli Lagrène. Mais qui est réellement ce musicien qui joue à la fois de la guitare, du violon et du violoncelle ? Découvrons alors la vie, le parcours, son histoire et la discographie complète de Sylvain Luc.

Sylvain Luc à ses débuts

Le jazz est un style de musique qui attire les plus talentueux compositeurs de France. Et cet artiste de renom en fait partie. Sylvain Luc a intégré le milieu du jazz à l’âge de 4 ans en apprenant d’abord la guitare puis le violon. Plus tard, il a trouvé une autre passion pour un autre instrument de musique : le violoncelle. A cette époque, pour apprendre les instruments de musique telle que la guitare en France, il a fait son parcours au conservatoire à rayonnement régional de Bayonne. Suivez toutes les partages et les avis sur ce musicien sur les réseaux sociaux ou sur sa nouvelle page sociale.

Née à l’année 1965, le guitariste de jazz Sylvain Luc a appris la guitare classique et s’est progressé au fil de sa jeunesse jusqu’à ce qu’il rejoigne un groupe du Pays basque. Son groupe progressif nommé Bulle Quintet est composé de :

  • Nicolas Filiatreau à la batterie.
  • Mario Vilas aux claviers.
  • Jean-Claude Driollet qui fait la basse.
  • Pierre Olivier aux percussions et au vibraphone.

Avec ce groupe, Sylvain Luc a eu un grand succès lors du festival de San Sébastian 4 en 1982.Ensuite, il enregistre « Tôt Le Matin » de l’auteur Mario Vilas notamment sur l’album du festival.

Mais ce passionné de guitare a poursuivi son parcours en France, en donnant de nombreux concerts live dans un théâtre ou lors d’un festival avec son groupe et s’installe enfin à Paris pour devenir :

  • Arrangeur.
  • Auteur-compositeur.
  • Accompagnateur d’artistes de variétés et de compositeurs.
  • Bassiste live de Richard Galliano.
  • Guitariste avec Eric Le Lann1.

Notons par ailleurs, que la passion de Sylvain Luc pour la danse de la culture basque et le jazz est née de ses deux frères :

  • Gérard, un accordéoniste.
  • Serge, un batteur.

C’est à l’âge de 10 ans que Sylvain Luc enregistre avec ses deux frères le disque de folklore et il a fait ses débuts dans le métier dans les bals locaux. Découvrez alors tous les avis et ses concerts live sur sa nouvelle page sociale.

Un accompagnateur de musicien

Sylvain Luc a vite compris une chose : il faut être bien entouré dans le milieu pour se frayer un chemin vers le sommet. Son métier lui a donné des ailes et l’a aussi amené à faire de nombreuses rencontres live music à Paris avec des musiciens, chanteurs et compositeurs. Notons aussi qu’au cours de sa carrière d’auteur-musicien, il a rendu hommage à Edith Piaf. Découvrez alors tous les avis sur cet artiste hors pair.

Sylvain Luc a consacré une grande partie de sa carrière à accompagner des chanteurs et compositeurs les plus connus :

  • Marie-Ange Damestoy.
  • Moustaki.
  • Catherine Lara.
  • Patrick Bruel.
  • Michel Jonasz.
  • Richard Galliano (La vie en rose d’Edith Piaf).
  • Eric Le Lann.
  • Jaïro.
  • Louis Winsberg.
  • Biréli Lagrène (label Dreyfus et disque Best Moments)
  • Marylise Florid (D’une rive à l’autre).
  • Stéphane Belmondo.
  • Francis Lassus.
  • André Ceccarelli.
  • Trio Sud.
  • Stefano Di Battista.
  • Thierry Maillard ( Birka).
  • Jean-Marc Jafet.

Sylvain Luc, cet arrangeur et compositeur, vient aussi de collaborer avec un grand réalisateur Renaud Letang. Il a d’ailleurs réalisé plusieurs albums avec ces partenaires de scènes et de musiques dont les plus connus sont :

En duo :

  • 1994 : Album : Petits déjà… avec Louis Winsberg.
  • 1998 : Piaia Naia avec Francis Lassus.
  • 1998 : Piaia Naia avec Stéphane Belmondo.
  • 1999 : Ameskeri avec Biréli Lagrène.
  • 2011 : Album Organic, avec Thierry Eliez et André Ceccarelli.
  • 2012 : Best Moments, avec Biréli Lagrène.
  • 2019 : D’une rive à l’autre avec Marylise Florid.

En composant avec de nombreux artistes tels que Stéphane Belmondo, Lassus, Biréli Lagrène (au théâtre Silvain), André Ceccarelli, Thierry Maillard avec le single music Birka, Marylise Florid dans D’une rive à l’autre, Michel Jonasz, Winsberg, et Richard Galliano dans la vie en rose d’Edith Piaf, Sylvain Luc a su faire valoir son talent de compositeur et arrangeur. Le single music Birka a aussi connu un franc succès mais aussi « Best Moments », son concert qui a rendu hommage à Edith Piaf et ses divers spectacles au théâtre.

Mais ce musicien et compositeur de jazz a aussi déjà joué en solo en sortant plusieurs albums :

  • Album Piaia (1993).
  • Album Ambre (2003, disques Dreyfus).
  • Standards (2009, Francis Dreyfus).
  • Souvenirs d’enfance(2013).

Ce sont des albums qu’il a enregistrés bien avant de collaborer avec Marylise Florid, Richard Galliano Michel Jonasz, et autre artiste dans le disque Standards. Il va également s’associer avec un réalisateur dont l’intitulé de la rencontre est « Sylvain Luc by Renaud Letang ».

Sylvain Luc, un musicien aux multiples talents

Son duo avec Stéphane Belmondo, le trompettiste a connu un grand succès durant l’année 1999. Mais on le connaissait aussi en tant que membre du trio Sud avec Jean-Marc Jafet et André Ceccarelli. On le découvre petit à petit dans ce milieu grâce à sa carrière en solo avec les disques Ambre et Standards. Consultez tous les avis sur la nouvelle page sociale de Sylvain Luc.

Ce jazzman s’est vite fait un nom en conservant son identité, ses codes et sa tradition basque. Le musicien devient par la suite un improvisateur en variant les styles musicaux et privilégie :

  • Les cordes nylon et acier.
  • Les percussions.
  • Le registre acoustique.

Sylvain Luc ne s’est pas contenté uniquement de son propre style car son talent semble donner un effet naturel dans :

  • Les tubes pop.
  • Le florilège de chansons.
  • Les thèmes de jazz.
  • Les mélodies traditionnelles.

Enfin, voici ses plus grandes récompenses :

  • 2003 : Victoires du jazz en tant qu’Artiste ou formation instrumentale française de l’année.
  • 2011 : Le prix Django-Reinhardt de l’année par l’Académie du jazz.